13 avril 2013

Cahuzac : de la plantation capillaire à la déplantation fiscale! Poème en argot de Michel Poullain

  Désir à Cahuzac..de la plantation capillaire à la déplantation fiscale.... -----   Comment toi Cahuzac, un sinistre d'Etat, T'as pu chambrer si longtemps, ignorant les dégats, Que provoque cette affaire de mise en examen, Tous les chiens sont lâchés et s'apprêtent au festin.   Un compte en Suisse ici, un autre à Singapour, Nous te faisions confiance, des bruits nous restions sourds, Tu t'es sucré naguère, les ristournes des labos, T'ont fait tourner le cigare, côtoyer des salauds.   Du meilleur... [Lire la suite]