29 mai 2013

Les actualités commentées par la mère Tatzie et Tonton Flingueur: Méthode en 10 étapes pour prendre le contrôle d'une nation.

Méthode en 10 étapes pour prendre le contrôle d'une nation!

(d'après Wikikiki!)


En direct du zinc du troquet de la mère Tatzie:

Madame Tatzie:

Y paraît à ski semble que tout c qui nous arrive était prévu! Qu'est ce que tu en penses-tu Tonton? Toi qui a suivi les actu depuis qu't'est tout môme puisque tu m'as rencardée sur tes premières relations avec la politique! Tu lisais les canards perforés attachés à une ficelle dans les renards!

 

Tonton Flingueur, (mobilisant sa matière grisâtre, cortex et cerveau archaïque inclus!)

Mouais, la mère, j'ai potassé les canards de toutes sortes et, dpuis, j'arrête pas d'me cogner les papelards des journaleux et autes! Comment les fils de pute qui nous ont emmenché en sont arriver là; c'est ça qu'tu veux qu'j'tdébagoule la mère? Et ben tuvas pas être déçu du voyage, zesgourdes ça:


Voici la marche à suive:

  1. Demande a un bankster (Pompicsou- Rothschild) de devenir pote avec le zig type 1er de la classe qui gouverne le patelin (De Gaulle), pour qui devienne premier ministre (1962)
  2. Plomber le Président qui gouverne (De Gaulle) en foutant le bordel (mai 1968)
  3. Faites élire le bankster (Pompicsou) a la place de 1er de la classe (1969)
  4. Faites lui voter une loi lui piquant le droit de chaustiquer sa propre mornifle (1973)
  5. C'est du cousu main, l'Etat est obligé d'd'serrer le glaviot et d'emprunter auprès des banksters et des vampires internationaux
  6. Attendez en loucedé que les politicards écossent plus que l'état palpe (1973 - 1998)
  7. Goupinez une banque au-dessus des autes indépendante (BCE) avec sa mitraille perso (1998). S'il le faut berlurez le populo avec un projet (l'Europe) pour faire passer la pilule
  8. Attendez comac que les politicards crachent plus au bassinet que l'état cravatte (1998 - 2012). Si ça ne va pas assez vite créez un bon boxon  (Subprime 2008) pour qu'ils s'ardoisent fissa!
  9. Enfin mettez un ancien bankster (Mario Le Dragon - Goldman Sachs) a la tête de cette banque supranationale (2011)
  10. Attendez patiemment que les états se plantent pour leur imposer ce que vous avez décidé. Si ça ne va pas assez vite créez une crise, voire quelques guerres par ci par la!

Résultats : 

La BCE tient désormais l'ensemble des patelins de l'Union Européenne par les « cojones ». 

Quand vous devez x milliards a la banque, et que vous ne pouvez plus payer les y milliards d'intérêts, ce n'est plus vous qui décidez de votre vie, c'est la banque.

  • Les gagnants: Les banksters:  de Rothschild, Goldman Sachs & Cie
  • Les perdants: Le populo
  • Les complices: Les politicards et les voyous des médias

Résumé :

  • « Donnez moi le droit d'émettre et de contrôler l'argent d'une Nation, et alors peu m'importe qui fait ses lois » - Mayer Amschel Rothschild (1744-1812)

La Suite:

  • Laisser les politicards et les médias bonimenter les gonzes pourquoi il n'y a pas d'autre choix que de les tondre (les citoyens)
  • Jaspiner par un blablateur pro du style (y a plus d'pognon!) et proposer un faux choix : soit on vous pompe avec des impôts, soit on plie les gaules sur  les prestations (sécu, retraite, enseignement)
  • Savonner la planche par  une bonne crise pour faire les 2 (augmenter les impôts ET diminuer les prestations)
  • Puis larguer les bijoux de famille (transport, énergie, immobilier) aux multinationales et aux banksters
  • Enfin s'tirer fissa en laissant des pékins non élus par le populo, comme en Italie (Mario Montagne)

Questions :

  • La Grèce est elle encore une démocratie ?
  • Après la Grèce, a qui le tour ?
  • Pour la France, a quand le tour ?
  • Que faire pour éviter que ce soit votre tour ?

NDLR :

  • toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite

 

les matins - Union européenne : comment en sommes-nous arrivés là ?


Commentaires sur Les actualités commentées par la mère Tatzie et Tonton Flingueur: Méthode en 10 étapes pour prendre le contrôle d'une nation.

Nouveau commentaire