13 avril 2013

Financement de la campagne de Sarkozy, Ziad Takieddine veut bien se mettre à table mais pas dans une cellule!

«Ce n'est pas un deal mais…»

20 minutes du 13 avril 2013

Ziad Takieddine avait annoncé en décembre avoir des preuves du financement par la Libye de la campagne de Sarkozy. Il avait notamment évoqué des rencontres entre Bachir Saleh, secrétaire particulier de l'ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et Claude Guéant, alors directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur, pour discuter des modalités de ce financement présumé, qui porterait sur un montant total supérieur à 50 millions d'euros. Nicolas Sarkozy et Claude Guéant, dont le domicile et le cabinet parisiens ont été perquisitionnés fin février, ont toujours nié ces accusations.

«Les documents existent, j'en ai pris connaissance, ils ne sont pas chez moi mais je peux dire où ils se trouvent à la justice qui viendra me le demander», a déclaré Ziad Takieddine vendredi.

«Ce n'est pas un deal mais il faut que je puisse avoir confiance. Qui me dit que le parquet, quand vous remettez ces documents-là, ne va pas emprisonner ceux qui les donnent et les mettre en taule?» a-t-il ajouté.

Exclusif - Ziad Takieddine répond aux accusations de Médiapart

Le site d'informations Médiapart affirme que Muammar Kadhaffi aurait financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007. Médiapart désigne l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine comme le personnage central de ce financement occulte. France 24 vous propose la toute première réaction de Ziad Takiedine à ces accusations. Il revient également sur l’affaire Karachi, une affaire instrumentalisée par la justice française selon lui.

L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine, dénonce dans un livre à paraître jeudi, "l'instrumentalisation" contre Nicolas Sarkozy de l'affaire Karachi par les juges d'instruction qui l'ont mis en examen.

"Bouc émissaire d'une tentative d'élimination politique, je réagis et je témoigne", explique Takieddine dans "L'ami encombrant" qui paraît jeudi (Ed. du Moment), ouvrage dans lequel il tire à boulets rouges sur les juges, notamment Renaud van Ruymbeke, qui selon lui voudrait sa "peau".

FRANCE 24 L'ACTUALITE INTERNATIONALE 24H/24
http://www.france24.com" />

Selon lui, quatre personnes attendent son feu vert pour recevoir les enquêteurs et leur remettre les documents.

Ziad Takieddine a par ailleurs indiqué qu'il avait déposé une requête auprès du Conseil suprême de la magistrature et du tribunal correctionnel pour demander des sanctions contre le parquet et le juge Van Ruymbeke qu'il accuse de «faire déshonneur à la justice».

 

------------------------------

 

Comment, est-ce possible, que Takieddine le voyou

Accuse Renaud Van Ruymbeke de fiéfé marlou.

 L'homme des basses oeuvres de Mouammar Kadhafi

Se fait chevalier blanc, se gourre de partie,

Demande des mornifles, contre la magistrature,

Et pourquoi pas aussi une chouette investiture

De tuyauteur spécial d'Ayrault à  Matignon

En matière de gestion des rétro-commissions.

Accusé de porteur de valises de craquant

Remis par Kadhafi et arroser Guéant,

Pour billancher la campagne de Sarkoléon

Une violette de la Libye de 50 millions.

Serait-ce pour étouffer ces pulpeuses commissions

Que Nico en son temps, fit cette opération:

L'armée pour affranchir, le populo libyen

Ou fliguer le tyran pour être bien certain

Qu'il ne jactera plus, les raides c'est garanti

Arrêtent de jaspiner; pour eux tout est fini.

Mais c'était de l'esbrouffe et sans doute sans compter

Sur l' gobilleur Renaud dont l'opiniâtreté

De gus très honnête dont l'autre des  qualités:

 Ne jamais cesser de chiner la vérité.

Les visiteurs tels Copé chez Takieddine

Nient farouchement de s'être baqués dans sa piscine

Pourtant de nombreuses photos en attestent

Où on voit Jean-François sur le bord faire la sieste.

Les copains des coquins, les magouilles des partis,

Zyeutera t'on un jour dans notre beau  pays

Des dirigeants sans failles conduire la politique

Au profit du peuple et plus au nom d'une clique.

Je sais c'est un espoir trop longtemps caressé

De voir complètement la corruption cesser.

Quand on voit Cahuzac et ses potes du PS

Planquer de l'artiche, maquiller des pièces,

Qu'il nous soit permis d's'gaffer des propos

De Giscard en Tonton, de Chirac en Sarko

Tous nous l'avaient pourtant affirmé fermement

Qu'avec eux finirait le pouvoir de l'argent.

La rigueur ne s'applique qu'aux cochons de payants

Ceux là en ont assez et disent qu'il est grand temps

Que souffle sur l'Etat tel un jour d'ouragan

Un vent d'honnêteté balayer les truands.

 

 

un peu caricatural mais....

prostituée député

 

 

 

LE PEN EN SUISSE

salle des coffres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires sur Financement de la campagne de Sarkozy, Ziad Takieddine veut bien se mettre à table mais pas dans une cellule!

Nouveau commentaire