11 avril 2013

Le loup, la chèvre et le chevreau en Argot par Pierre Perret d'après Jean de La Fontaine

Le loup, la chèvre et le chevreau en argot

par Pierre Perret


Une biquette et son p'tit salé

Vivaient dans une crèche super.

Pour regonfler ses pauv' pelotes

De son blanc lolo maternel

Elle sit au mouflet: je déhotte

Remplir les boîtes à camembert;

Mais fais gaffe n'ouvre pas au loup

Il adore les jolis biquets

S'il se pointe c'est pas compliqué

Exige patte blanche avant tout !

Le loup se dit mon p'tit mignon

Je vais te becqueter sans oignons !

Il s'approche de la casbah

Pendant qu'le cabri joue tout seul

Et cogne à la lourde fissa.

Sans arrêter de s'fend la gueule

Le chevreau dit:

Qui c'est qu'est là ?

C'est moi, dit l'autre, c'est Gaston

Je viens vous livrer du charbon !

Mais le moujingue qui s'méfie

Lui écrabouille les salsifis.

Le loup fuit ce lieu diabolique

Pour s'acheter des antibiotiques

Et revient pour prendre sa revanche

Avec une belle paluche toute blanche.

Mais le mouflet, qui n'est pas né d'hier,

Est pas ramolli d'la théière.

Le loup essaie l'coup d'la sonnette

Mais s'en prend encore plein la tête.

Forcément devenu pacifique

Il s'en fut brouter des colchiques.


Moralité:

La chèvre est une vraie menace...

Y'a pas qu'au four qu'elle est coriace !

Le loup la chèvre et le chevreau de

Jean de La Fontaine


La Bique allant remplir sa traînante mamelle

Et paître l’herbe nouvelle,

Ferma sa porte au loquet,

Non sans dire à son Biquet :

Gardez-vous sur votre vie

D’ouvrir, que l’on ne vous die

Pour enseigne et mot du guet,

Foin du Loup et de sa race.

Comme elle disait ces mots,

Le Loup de fortune passe :

Il les recueille à propos,

Et les garde en sa mémoire.

La Bique, comme on peut croire,

N’avait pas vu le Glouton.

Dès qu’il la voit partie, il contrefait son ton ;

Et d’une voix papelarde

Il demande qu’on ouvre, en disant foin du Loup,

Et croyant entrer tout d’un coup.

Le Biquet soupçonneux par la fente regarde.

Montrez-moi patte blanche, ou je n’ouvrirai point,

S’écria-t-il d’abord (patte blanche est un point

Chez les Loups, comme on sait, rarement en usage).

Celui-ci fort surpris d’entendre ce langage,

Comme il était venu s’en retourna chez soi.

Où serait le Biquet s’il eût ajouté foi

Au mot du guet, que de fortune

Notre Loup avait entendu ?

Deux sûretés valent mieux qu’une ;

Et le trop en cela ne fut jamais perdu.


Commentaires sur Le loup, la chèvre et le chevreau en Argot par Pierre Perret d'après Jean de La Fontaine

Nouveau commentaire